Comment reconnaître les vraies pierres des fausses pierres ?

Lors de l’achat d’une pierre (précieuse, semi-précieuse, ornementale, etc.), l’important est de pouvoir discerner la pierre authentique d’une imitation. A première vue, différencier la pierre originale de l’imitation est une épreuve complexe et certaines pierres sont très similaires aux pierres réelles concernant les propriétés chimiques. Afin d’éviter de se faire berner par leur éclat factice, il est nécessaire de connaître quelles sont les méthodes pour déterminer si une pierre est une imitation.

Distinguer une imitation de l’originale

Afin de remarquer l’arnaque dans la majorité des cas, il est recommandé de s’équiper d’outils spécialisés pour la gemmologie. Les professionnels peuvent également réaliser le service d’inspection de l’aspect naturel de la pierre si les outils ne sont disponibles. Les imitations de pierres possèdent 2 types d’imitation : le substitut qui imite la pierre originale mais composé d’autres matières (verre, plastique, etc.) et la pierre de synthèse fabriquée dans un laboratoire ou une usine et constitué de la même matière que la pierre naturelle. L’utilisation d’une loupe à grossissement x10 ou d’un microscope est recommandé car les différences ne sont généralement pas visibles à l’œil nu. La matière composant la pierre est un indice pertinent pour identifier les substituts car elle offre des caractéristiques relativement différentes en termes de propriétés physique. Par exemple, une pierre fabriquée en verre présentera quelques défauts tel la présence de bulles et cassures ou encore dans le cas des pierres de synthèses, la fabrication laisse de faibles inclusions sur les stries de croissance. La lithothérapie peut aussi identifier une imitation, France minéraux explique comment chaque objet en pierres naturelles émane une fréquence de vibration unique à chaque pierre et une imitation ne possède donc pas ces propriétés.

Les précautions à prendre

Les pierres sont populaires à un point que toutes contrefaçons vaillent la peine d’être synthétisé. En effet, la fabrication de la pierre n’est pas illégale, mais le problème ne survient que lorsque celles-ci sont vendues au même titre que les pierres authentiques et naturelles, ce qui est une fraude. Il est conseillé d’effectuer ses achats chez un commerçant reconnu et certifié, surtout si l’achat est réalisé dans un autre pays. Demander l’assistance d’un professionnel durant un achat est aussi une action recommandée pour prévenir les supercheries. Pour information, le diamant est une pierre qui a besoin d’un certificat pour réaliser la vente.

Les pierres précises

Au final, un niveau de précision et de connaissance est requis pour éviter de se faire duper si une personne souhaite acquérir une pierre qui n’est pas une imitation, mais ceci peut venir avec un tarif de bijoutier.

La lithothérapie est-elle une science ?
Morphologie : quelle longueur de collier suivant sa silhouette ?