Faire la différence entre un diamant et un oxyde de zirconium

Lors de l’acquisition d’un bijou, il importe de faire le choix entre des diamants, des zirconiums et autres types de pierre précieuse. Cependant, il est à souligner que des imitations existent dans le monde de la bijouterie. Certains bijoutiers utilisent des faux diamants sur les bijoux qu’ils mettent en vente. C’est peut-être aussi le cas avec les autres pierres précieuses fixées sur les bagues ou les colliers. Le premier critère qui différencie un faux diamant d’un vrai c’est avant tout son prix de vente. L’imitation sera proposée à un prix un peu plus abordable par rapport au vrai. Mais comment peut-on différencier un diamant d’un oxyde de zirconium, qui est aussi très utilisé dans le monde de la bijouterie ?

Un diamant, une pierre rare

À la différence des autres pierres précieuses, le diamant est très connu pour sa rareté. Il se reconnait facilement avec son aspect très brillant. C’est aussi pour cette raison qu’il est très apprécié par les amoureux des bijoux. De plus, par rapport aux autres types de pierre, le diamant possède une longévité inégalée. Certains qualifient même le diamant comme étant une pierre éternelle. Il s’agit également d’une pierre prestigieuse et très recherchée.

L’oxyde de zirconium

L’oxyde de zirconium est très connu pour son aspect se rapprochant du diamant. Les différences entre diamant et oxyde de zirconium c’est avant tout le prix. Un bijou avec un diamant et de l’oxyde de zirconium ne sera pas proposé au même prix bien que l’oxyde de zirconium imite le diamant. L’oxyde de zirconium, à la différence du diamant n’est pas une ressource rare du fait qu’il est obtenu à partir d’une formule chimique. Dans le but de satisfaire tous les budgets, les professionnels de la joaillerie proposent à la fois des bijoux en oxyde de zirconium pour les petits budgets et ceux avec des diamants pour les plus aisés.

Comment différencier les deux ?

À la base, le zirconium peut être qualifié comme étant un faux diamant. Au-delà de l’aspect extérieur de la zircone et du diamant, la principale différence se trouve au niveau des propriétés thermiques. La méthode la plus simple et parmi des plus utilisées est le test par la langue. Mais pour les professionnels en joaillerie, un appareil dédié au test existe déjà en local. Cet appareil connu sous le nom d’effusivimètre reconnait rapidement un faux d’un vrai diamant. La technique la plus efficace pour faire la différence est donc de demander l’avis d’un connaisseur équipé de cet appareil.

Un diamant peut il avoir une couleur ?
Choisir son diamant : la technique des 4 C