Un diamant peut il avoir une couleur ?

La classification du diamant se détermine par un des critères établis par l’industrie du diamant qui est la couleur de celui-ci en plus d’autres critères essentiels. D’ailleurs la couleur du diamant est obtenue à travers des transformations ou pressions naturelles sur la pierre.

Examiner les teintes du diamant

Pour mieux observer la teinte d’un diamant, l’œil de l’observateur doit être bien reposé pour détecter les différentes nuances de la pierre. Ensuite, tenir compte de la lumière, qui idéalement est celle diffusée dans un ciel dégagé de la mi-journée. Ne pas observer un diamant à la lumière des néons qui stimulent la fluorescence de certains diamants. Il en est de même pour une lumière trop riche en ultraviolet. En l’absence d’une lumière naturelle, qui nécessite une source incandescente filtrée, les diamantaires utilisent des lampes à lumière froide qui peuvent diffuser une lumière proche de la lumière du jour. Ensuite, pour mieux évaluer la couleur du diamant, il faut que la pierre soit bien propre et non sertie. Et enfin procéder à la comparaison de la pierre avec des pierres témoin, il faut ainsi poser la pierre à comparer sur un carton blanc plié à 90° afin de ne pas être gêné par les feux et la brillance. Il faut aussi que l’observateur connaisse bien les positions des couleurs par rapport aux limites conventionnelles.

Évaluation du diamant suivant les 4C : Cut – Carat – Clarity – Color

En français c’est Taille – Poids – Pureté – Couleur.

Selon les angles de la pierre, la lumière va se réfléchir et se dispersera, pour se refléter au-dessus du diamant comme un arc-en-ciel. Donc si le diamant est parfaitement taillé, l’on parlera des « feux » du diamant car il aura une brillance optimale.

Le carat est l’unité de poids utilisé pour le diamant. Le carat peut être utilisé pour les autres pierres précieuse mais qui ne peut être confondu avec celui de l’or. Il faut savoir qu’un carat du diamant est égal à 0,20 gramme.

Le degré de pureté d’un diamant est évalué suivant une échelle bien établie. En effet, moins il y a d’inclusions dans un diamant, plus il est très rare et donc très cher. Ces impuretés seront observées à la loupe à la puissance 10 ou sous une loupe binoculaire.

Comme pour la pureté du diamant, des échelles de couleur sont aussi utilisées pour classifier la couleur du diamant. En effet, la couleur du diamant détermine complètement sa valeur sur le marché. Cette échelle est comprise entre D et Z. C’est-à-dire de incolore à jaune-clair.

Les diamants de couleur rare

Pour rappel, quand la couleur du diamant  est incolore ou pur, cela signifie qu’il réfléchit la lumière vers l’œil de l’observateur et n’absorbe pas ses ondes.

Une des couleurs du diamant est le bleu qui absorbe toutes les ondes sauf le bleu, ces impuretés se trouvent dans la structure moléculaire du diamant. L’impureté présente dans le diamant bleu est appelé le bore.

On distingue aussi le diamant rouge ou rose. Ce sont les couleurs de diamant les plus rares et les plus chers. En effet pour obtenir ces couleurs, le diamant est soumis à une énorme pression lors de sa formation. Les diamants roses dont les gisements sont exceptionnels dans le monde font que cette couleur est quasiment introuvable. Il en est de même pour le diamant rouge qui n’en compte pas beaucoup dans le monde.

Le diamant, exposé naturellement à l’uranium et soumis à une irradiation naturelle, donne une couleur verte unique. Etant donné la rareté de cette couleur et en fonction de sa pureté et de son intensité, le prix de ce diamant vert peut atteindre des prix exorbitants.

Et enfin le diamant jaune, qui n’a pas été très apprécié dans le diamant blanc, aujourd’hui connaît une plus grande reconnaissance car plus la couleur est intense, plus le diamant a de la valeur. Cette couleur est classifiée en 4 niveaux qui sont le Fancy Light Yellow, le Fancy Yellow, le Fancy Intense Yellow et le Fancy Vivid Yellow.

Peu importe la couleur du diamant, c’est une pierre précieuse de prestige et de valeur. En effet c’est une pierre qui est encore chère et rare et qui n’est accessible qu’aux plus fortunés et les plus aisés. La couleur du diamant est apprécié selon sa rareté, sa pureté et de son intensité.

Faire la différence entre un diamant et un oxyde de zirconium
Choisir son diamant : la technique des 4 C